Stadia, Founder’s Pack

J’ai reçu le Founder’s Pack de Stadia la semaine dernière et voici une première impression du service de Google.

Stadia Founder's Pack

J’ai reçu le pack Stadia la semaine dernière et voici une première impression du service de Google.

Le pack Stadia

Petite boite reçue avec le logo Stadia. A noter que dans la journée, j’avais reçu le mail avec le code de validation pour accéder au service Stadia et choisir mon avatar (parmi une trentaine, rien d’exceptionnel, je suppose qu’ils en ajouteront plus tard) et mon surnom en avant première.

Petite déception, je souhaitais prendre mon prénom mais une personne l’avait déjà réservé, je me suis donc rabattu vers Gameovor, rien d’original.

La boîte contient la manette, un câble (USB type C vers USB) et son chargeur, une Google Cast Ultra, un fascicule et 2 stickers Stadia.

Le tout est de bonne facture à part les stickers que j’ai trouvé « cheap » mais c’est le même type que pour le pixel par exemple (ils sont semi-transparents et je ne suis pas fan mais bon).

Détail Founder's Pack

L’installation

La première étape prend 5 minutes, il s’agit de configurer et d’installer la Google Chromecast Ultra. Pour ma part, 10mn. En effet je désinstalle mon ancienne Chromecast et l’enlève de ma configuration Home.

Je l’installe sur ma télé principale et je la relie en Ethernet étant donné que la box est en dessous (je suis en fibre à 400Mo). Mon ancienne Chromecast ne dispose pas de cette option Ethernet et j’ai lu dans plusieurs articles que seule la chromecast est compatible au lancement… (A vérifier)

Pour cette étape, un téléphone est nécessaire pour installer Home, puis le service Stadia. (A noter que j’avais déjà Home installé ainsi que Stadia)

Vous allez ainsi lié cotre compte et configurer la manette.

Point négatif, la manette ne semblait pas très chargée donc je l’ai branché sur le secteur mais j’ai pu faire les manipulations en même temps.

La manette Stadia

La manette se configure via votre wifi, il reconnait le wifi associé à votre chromecast via home instantanément !

Il m’a fallu pas plus de 5 minutes pour configurer la manette

On est vraiment dans la simplicité !

On associe sa manette au duo appareil|chromecast (ici ma télévision)

2 ou 3 informations et Stadia apparait sur l’écran avec votre catalogue de jeux.

A savoir qu’au préalable, j’avais ajouté les 2 jeux gratuits à mon catalogue via l’application mobile.

Test Stadia N°1 : Destiny 2

Destiny 2 - The Collection

Destiny 2 est un bon jeu en soi, jeu de tir qui se prête bien à une jouabilité console. De plus j’y ai joué suffisamment sur PC à sa sortie et donc idéal pour tester.

Juste énorme !

Je lance le jeu pour la première fois, aucune installation c’est ce qui est vendu. Le jeu se lance en 10 secondes, montre en main.

Je lance une partie ( à ce propos, pensez à lier au préalable votre compte Bungie à stadia pour récupérer votre perso)

Graphiquement sur la télé, on est sur du niveau PS4 PRO ou Xbox One PRO, je dirai du Médium Haut sur un PC avec une carte graphique récente. Mais c’est un jugement subjectif et j’avoue que je n’attends pas le service sur des graphismes bluffant.

C’est au jugé mais en l’état c’est vraiment agréable comme une console. Difficile de juger mieux et si vous avez une configuration qui lance tous les jeux en optimal mêmes les plus récents, et bien vous allez trouver ça d’un autre âge mais bon c’est un point de vue.

Je retrouve ce que j’avais sur PC en un peu moins beau mais il faut vraiment s’attacher à des détails.

Côté latence en revanche : c’est vraiment TOP !!!

.Le jeu est fluide, sur ma session de 10mn je n’ai eu aucune latence, aucune perte de qualité graphique également.

Le jeu tourne nickel comme en local. A noter que le test se fait sur un réseau fibre de SFR à une période de la journée 13H où généralement j’ai un peu de monde sur le réseau à ce moment là. D’autres tests mériteront d’être faits le soir en forte affluence.

Premier Bilan : premier aperçu agréable, très content car c’est à quoi je m’attendais et ça cela change tout sur la manière d’aborder l’expérience.

Test Stadia N°2 : Samurai Shodown

Samurai Shodown

J’avoue que ce n’est pas le genre de jeu auquel j’ai l’habitude de jouer, un jeu de baston avec des sabres type Soul Calibur

Le jeu se lance en 10 secondes comme Destiny et ça confirme la facilité d’installation|lancement. Et oui ne parlons plus d’installation !

Graphiquement, c’est de l’arcade donc rien d’exceptionnel, et c’est sûrement pas là qu’on juge le jeu.

En ce qui concerne la latence : aucune. Du moins en mode solo contre l’IA.

Le jeu répond super bien et pour ce type c’est important. Toutefois je ne suis pas un professionnel.

Sur les deux jeux, à part sur Destiny où dans la zone de départ on rencontre des joueurs, je n’ai pas vraiment tester les jeux en multi-joueurs. Donc je ne prendrai pas position sur ce point.

Test Stadia N°3 : Achat de Red Dead Redemption 2

Red Dead Redemption 2

Facilité, c’est le mot d’ordre !

Je saisis mon Pixel 3 (on pourra le faire autrement et avec d’autres smartphone par la suite mais c’est limité pour l’instant via l’application mobile).

On parcourt les jeux, j’achète le jeu (mon compte est relié via Google donc juste 1 clic et mon empreinte) et le jeu est ajouté à ma bibliothèque.

Puis je choisis ma télévision ou mon téléphone pour lancer le jeu pour la première fois.

Une vrai claque : 6 secondes !!! et j’ai la cinématique qui débute.

Le jeu est beau, c’est un niveau console.

Pas de latence, en plus bon choix le jeu a l’air vraiment top côté immersion et histoire. (Ma fille à côté se prend au jeu d’ailleurs)

Test Stadia N°4 : Changer de device

3 jeux et 3 lancement rapides : aucune latence et des graphismes niveau console dernière génération (type ps4pro).

Je décide de faire un test sur une des fonctionnalités présentes au lancement : changer de device à la volée. On dispose de 10mn pour le changer de support.

Je mets sur pause le jeu diffusé sur la télé, je prends mon téléphone en main et reprend le jeu quasiment instantanément sur le téléphone.

Seule obligation mais de taille : relier la manette au téléphone via un câble USBC vers USBC !!! Et là c’est le hic rappelez vous le câble fourni pour la manette, c’est un USBC vers USB.

Heureusement, j’ai celui de mon ultrabook qui traine.

En revanche l’expérience est incroyable, je passe de la télé au téléphone en 3 secondes et le jeu est impeccable, même mieux à vrai dire, c’est peut-être dû à l’écran plus petit et à ma vue qui baisse…

Puis je teste sur PC dans la foulée, cette fois il suffit d’aller sur stadia.google.com et de lancer le jeu qui reconnait que je suis dans une configuration clavier/souris.

La fluidité est incroyable.

Pour résumer :

  • Ethernet/Manette en Wifi sur la télévision
  • Wifi/Manette Wifi reliée sur mobile
  • Ethernet/Clavier/Souris sur PC

Pour l’instant, Je suis entièrement satisfait sur ce point, l’expérience fonctionne à merveille.

Tester votre connexion

CONCLUSION

LES +

  • Simplicité d’installation et d’utilisation
  • Pas de latence (ou du moins de mon point de vue)
  • Rapidité incroyable
  • Stabilité (en tout cas chez moi)
  • Passage d’un device à l’autre d’une facilité déconcertante
  • Application mobile simple et épurée

LES –

  • Le câble Chargeur en USB-C vers USB
  • Pas de support manette pour le téléphone (Pas encore commercialisé)
  • Catalogue peu fourni (une vingtaine de jeux dont beaucoup ne sont pas récents)
  • Le prix des jeux (Des promotions existent avec l’abonnement Stadia Pro)
  • Graphismes niveau console (c’est beau je vous rassure, c’est juste que vous n’aurez pas du raytracing ou du 8K)
Les Offres Stadia

A TESTER

  • D’autres jeux dont l’exclusivité STADIA : Gylt
  • Le service sur mon ultrabook
  • Le service dans d’autres conditions
  • Le multijoueur en ligne sur un boss en pve ou sur du PVP
  • Le multijoueur en local

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LIVE !
OFFLINE
Aller à la barre d’outils